Biographie

Line Blouin de profil avec un tableau derrière elle

Line Blouin est une artiste en arts visuels professionnelle depuis 1989.

C’est au cours des années 80 qu’elle explore les médiums à l’huile pour la première fois. Elle peint des paysages, la nature, des personnages… Elle parfait sa technique auprès de peintres figuratifs reconnu.e.s de la ville de Québec. Elle participe à de nombreux salons et expositions solo et collectives.

En 1985, l’envie de nouveauté pointe son nez et elle entreprend une démarche universitaire en arts visuels à l’université Laval à Québec. Elle découvre alors le sujet d’expression qui demeure encore la même aujourd’hui – l’identité féminine – et dont la finalité s’est modulée dans le temps. À cette époque, c’est surtout par la photographie qu’elle crée ses corpus d’exposition. Elle poursuit son exploration à la maîtrise à l’UQAC. Elle dépose son mémoire intitulé « L’identité photographique » en 1998.

Au début des années 2000 – suite d’un grave accident de la route – elle revient à la peinture, elle dirait que l’art lui sauve la vie. Elle se peint sa douleur et sa souffrance, elle le fait pour elle seule. Frôler la mort l’a profondément transformée et le voyage intérieur déjà entamé se poursuit avec une profondeur inespérée. Un processus en accéléré qui ne l’a jamais quitté et qui s’inscrit – comme des racines – dans ses processus de création.

Depuis, dans l’ensemble de sa pratique, l’intériorisation est l’assise de laquelle pulse ses inspirations. Elle entre en symbiose avec son art, elle dialogue avec ses tableaux avec qui elle établit une relation sensible et elle se laisse guider par ce que le tableau veut d’elle. Elle se laisse devenir l’instrument-canal en connexion à ce qui est plus grand qu’elle.

Elle est inspirée par l’essence de la terre et des femmes, par la puissance régénératrice du coeur et de nos matrices (celle des humains et celle de la terre) ainsi que par le regard qu’on porte sur le féminin et les femmes.

Ses créations sont figuratives-abstraites, oniriques, poétiques et évocatrices. Elles peuvent devenir réparatrices et transformatrices car elles racontent bien souvent une histoire, celle de celle ou de celui qui regarde. Elles parlent pour toucher le coeur.

L’écriture poétique fait partie de sa vie depuis l’adolescence et c’est en 2017 qu’elle publie son premier recueil poésie et arts visuels intitulé Briser les murs du silence. Un hommage au féminin par la douceur.

Démarche artistique

L'artiste Line Blouin en train de peindre un petit tableau

Line Blouin crée dans l’espace de l’ouverture du coeur qu’elle se rend disponible à son mouvement de création et qu’elle se laisse guider par lui. Elle crée à tous les jours de ma vie.

Elle peint sur toile et sur panneau de bois. La plupart du temps, elle peint par frottis avec de gros pinceaux. À tout moment du processus, elle peut choisir de dessiner sur le tableau en traçant des formes connues, imaginaires et ludiques qui construisent en quelque sorte une histoire qui s’apparente aux récits de nos rêves. À prime abord, leurs présences interpellent, questionnent, et en y regardant de plus près avec présence, on trouve le sens caché pour nous.

Elle crée par couches successives de peinture, d’écriture et de dessins – elle y ajoute parfois des textures de papier de soie et des collages.

Elle aime penser que ses tableaux sont – comme les humain·es – la somme de leurs expériences de vie. Ils sont la somme d’un processus multicouche qui peut s’étaler de quelques jours à plusieurs semaines. Il lui arrive que certains tableaux revêtent un caractère thérapeutique pour elle – sans pour autant glisser dans une représentation personnelle de son vécu – il est essentiel que le tableau demeure universel.

Un tableau ou une série d’oeuvres nait d’une pulsion, d’une vision intérieure et d’un élan stimulé par des lectures, des méditations, des marches en nature et de ses moments quotidiens d’écriture matinale. Elle est toujours en mode création.

Elle aime travailler sur plusieurs tableaux simultanément, comme si elle s’adressait à une communauté naissante créée en écho. Les petites surfaces la séduisent par l’intimité qu’elles obligent. Les grands formats l’invitent corps à corps à entrer dans un mouvement global.

Depuis près de 2 ans, elle utilise la même palette composée de 7 couleur. Cette gamme la séduit par la lumière qu’elle peut en tirer et par sa profondeur aussi. Les bleus sont ses couleurs de prédilection. Elle s’y baigne.

Depuis peu, elle a envie de créer certains éléments de ses tableaux avec l’argile pour possiblement les présenter côte à côte. Comme deux êtres de natures différentes mais semblables de l’intérieur – pour créer un dialogue entre eux.

Ce qu’ele aime, par dessus tout, c’est la rencontre entre les différentes parties du tableau, entre elle et le tableau, entre vous et le tableau. La rencontre et la richesse des frontières la nourrissent profondément.

Mars 2024

Témoignages