Les féminicides me tuent

Je tourne à contresens
Le souffle à court
Les pas d’acier

Mes mères, mes soeurs
Prises à la gorge
Mutilées par la racine

Minuit moins une
Le temps s’immobilise
Froid dans le ventre

Trop tard ce temps qu’on prend
Pour nous et pour toutes
Je suis déjà de glace

Une fois pour toutes
Qu’on se réapproprie nos vies, la vie
La vie qu’on nous a donnée et qu’on donne

Minuit moins une
M’entends-tu crier en dedans
Dans le silence des systèmes

M’entends-tu dans la rage de mon sang
Qui coule
Qui macule
Qui splashe ton écran
Qui se délave au fil du temps
Le temps que la rage de l’autre
Charcute ce qu’il me reste de dignité

La main, je te tends
Juste avant
Que le tard s’éclipse dans la nui
tLa tienne et la mienne

Ma soeur, ma mère
Quand viendras-tu enfin
Nourrir mes racines et mon panache
Te tenir debout comme un chêne
Tout à côté et même en moi
Que UNE nous soyons
Fortes et solidaires

Allo…
Es-tu encore là?

© Line Blouin

Crédit photo : autoportrait, Line Blouin

Partagez